" Le Blog de Zeropaolo "

Les pensées d'un radioamateur italien entre souvenirs, espérances, désillusions et mélancolies.

16 avr. 2008

La poignée de main

On ne saurait saluer quelqu'un sans lui donner la main ou l'embrasser si c'est un parent ou un ami intime.
La poignée de main, qui est chez nous à peu près standardisée depuis mille ans, possède de nombreuses nuances: elle peut être chaleureuse, amicale, condescendante, froide, fuyante, sèche... Il y en a qui estiment n'avoir serré la main qu'après vous avoir broyé les phalanges. D'autres conservent votre main comme s'ils ne voulaient plus vous la rendre et s'en servent pour appuyer leur raisonnement avant de tout laisser tomber. Il en est qui vous mettent votre main au chaud entre les leurs.
Il y a qui, au contraire, semblent vous glisser un gâteau tout tiède et mou dans la paume, ce qui est désagréable...
N'importe: ils donnent quelque chose, on doit le prendre.

mani2

Posté par zeropaolo à 16:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Très beau texte, c'est toi qui l'a écrit? c'est super.

    Posté par lybis, 19 juin 2008 à 11:57

Poster un commentaire